LA crise

La crise Festival La Fourberie en scènes.jpg

Texte et mise en scène : Nora Hamama

Assistante mise en scène : Léonie Gobion

Au plateau : Mariane Brugère, Louise Quancard, Camille Lucas, Juliane Robillard-Castaingts, Henri Szscepuch. 

Le spectacle a été montré lors du Festival La Fourberie en scènes

X, l'inconnue de l'équation, est un problème irrésolu. Elle est immobile, et regarde hébétée les informations sur l'arrivée des exilé.es en Europe. Dans une danse ininterrompue et d'incessants bavardages, chacun des personnages tente de mettre un mot sur son mal. Dépossédée d’elle-même de la même manière dont on a dépossédé certain.es de leur humanité à force d'être réduit.es à des chiffres, des images et un lexique, X se tait. Évidemment, personne ne lui donne la parole. Il n'y a pas chercher plus loin, car de toutes façons c'est clair : « Elle est en crise ».

 

La crise. Tout devient plus clair, tout devient possible en temps de crise. Toutes les mesures deviennent acceptables, toutes les réflexions se défont. X explose, jubile, et décline à l'infini les usages de la crise et sa rhétorique impitoyable.

 

« A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! C'est la crise ! Pas le choix ! »

 

Mais lorsque la crise devient la norme, l'état d'exception n'est plus exceptionnel. Lorsque les guerres, catastrophes écologiques et désastres économiques s'inscrivent dans le temps, peut-on encore continuer à répondre par l'urgence ?

 

La folie s'empare du plateau à mesure que le discours sur « la crise migratoire » se déconstruit et se déshabille, entre cynisme, intelligence et machiavélisme. Le discours médiatique nous assomme de son lexique jusqu’à l’écœurement. Accumulation. Trop-plein d’informations. Un débordement. Du bruit, de plus en plus de bruit. Tellement de bruit qu'il n'en sort que des chiffres et qu’on en oublie l’Humain. Dans une ambiance anxiogène, la panique s’amplifie. Si la solution à la crise est le discours sur la crise, la vérité demeure vacante. Et c'est à cet espace vide que l'on entend entre-ouvrir une brèche, une porte. Un cri. S'échappant de l'absurde brouhaha médiatique.

La crise Festival La Fourberie en scènes.jpg
La crise Festival La Fourberie en scènes.jpg